JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert.
Sie können manche Teile der Website daher leider nicht verwenden.
Titel wurde in den Warenkorb gelegt
titel
Titel wurde auf den Merkzettel übetragen
titel
schließen
drucken

Birte Wassenberg

Histoire du Conseil de l’Europe (1949-2009)

Préface par Marie-Thérèse Bitsch

69,95 EUR inkl. MwSt.
Besorgungstitel - genauer Liefertermin und Preis auf Anfrage!
Auf den Merkzettel In den Warenkorb
ISBN: 978-90-5201-896-6
Reihe: Euroclio / Etudes et Documents / Studies and Documents
Verlag: Peter Lang AG, Internationaler Verlag der Wissenschaften
Format: Flexibler Einband
643 Seiten; 22 cm x 15 cm, Neuausg., 2012
weitere Reihen   

Inhaltsverzeichnis

Contenu : Congrès de la Haye – Comparaison Conseil de l’Europe et CEE/UE – Histoire de la Convention et de la Cour européenne des droits de l’homme – Organisation paneuropéenne – Construction de la grande Europe – Coopération culturelle européenne et création de symboles européens (hymne, drapeau) – Valeurs fondamentales européennes – Démocratie – État de droit – Droits de l’homme – Histoire de la première Assemblée européenne – Winston Churchill et le Conseil de l’Europe – L’Organisation européenne de Strasbourg.

Biografische Anmerkung zu den Verfassern

Birte Wassenberg est maître de conférences habilitée en histoire contemporaine à l’Institut des hautes études européennes de l’Université de Strasbourg et ancienne fonctionnaire de la Région d’Alsace. Diplômée du Collège d’Europe à Bruges, elle a publié sa thèse sur la coopération dans l’espace du Rhin supérieur (2007). Elle a plus récemment dirigé quatre volumes sur « Vivre et penser la coopération transfrontalière » (2009-2011) ainsi qu’un livre sur l’anti-européisme « Contre l’Europe » (2010).

Hauptbeschreibung

Cet ouvrage retrace l’histoire de la première organisation qui s’est fixé pour objectif l’unification de l’Europe. Créé en 1949, le Conseil de l’Europe devait d’abord tirer les leçons de la Deuxième Guerre mondiale et contribuer au triomphe de la paix et de la démocratie. Le choix de Strasbourg comme siège de ses institutions devait symboliser la volonté de réconciliation entre les peuples. Constitué au départ par des États d’Europe occidentale, il a vocation à intégrer tous les pays du continent mais cet élargissement est retardé par la guerre froide. Ce n’est qu’après 1989 que le Conseil de l’Europe peut s’identifier à la « grande Europe ».
Organisation intergouvernementale, le Conseil de l’Europe est cependant doté, dès l’origine, d’une Assemblée parlementaire. Par la suite, c’est la Cour européenne des droits de l’homme qui devient l’institution phare dont les arrêts s’imposent aux États membres. Si sa finalité réside avant tout dans la promotion des valeurs démocratiques, le Conseil de l’Europe développe aussi une activité intense pour favoriser la coopération dans tous les domaines de la vie sociale. Confronté à l’évolution de l’Union européenne, il cherche constamment à redéfinir sa place dans les relations internationales. À l’aube du XXIe siècle, ces deux organisations sont-elles condamnées à être concurrentes ou capables de devenir complémentaires ?

Kurztext / Annotation

Cet ouvrage retrace l’histoire du Conseil de l’Europe qui a pour objectif l’unification de l’Europe et l’intégration de tous les pays du continent et qui a été créé pour promouvoir les valeurs démocratiques, pour contribuer au triomphe de la paix et pour favoriser la coopération dans les différents domaines de la vie sociale.