JavaScript ist in Ihrem Browser deaktiviert.
Sie können manche Teile der Website daher leider nicht verwenden.
Titel wurde in den Warenkorb gelegt
titel
Titel wurde auf den Merkzettel übetragen
titel
schließen
drucken

Guesmi Chaouki; Omrane Necibi; Ali Gharsallah

Antennes Miniatures à polarisation circulaire pour les systèmes RFID

74,00 EUR inkl. MwSt.
Besorgungstitel - genauer Liefertermin und Preis auf Anfrage!
Auf den Merkzettel In den Warenkorb
ISBN: 978-613848457---8
Verlag: Éditions universitaires européennes
Format: Flexibler Einband
160 Seiten; 220 mm x 150 mm, 2019

Langtext

Les systèmes de communications sans fil apportent souvent des avantages et du confort aux utilisateurs dans tous les domaines grâce aux progrès technologiques. Afin de répondre aux critères de multi-usage et de la robustesse, ces systèmes deviennent de plus en plus complexes et compactes. Le développement considérable de l'électronique, en particulier la minimisation de la taille des composants, oriente les recherches vers les systèmes de communication sans fil intégrés. En effet, on peut imprimer toute une chaine de transmission y compris son antenne sur la même plaque de PCB.Pendant les dernières années, plusieurs domaines et de nouvelles applications sont intégrés dans les systèmes de communication. Le système RFID (Radio Frequency Identification) est l'un de ces systèmes. La technologie d'identification par radio fréquence a réussi, dès son apparition, à devenir un outil principal de l'identification et de la traçabilité au début pour des applications militaires à basses fréquences. Par la suite, ces systèmes envahissent les différents domaines de la vie humaine tels que les applications industrielles, l'enseignement, le transport, la santé, le sport, etc.

Biografische Anmerkung zu den Verfassern

Chaouki, Guesmi
Chaouki Guesmi a reçu le dipl. L.A en électronique en 2005 de l'Université Monastir, ISSAT sousse, Professeur en électronique en2009, M. Sc. diplômes en analyse et traitement numérique des systèmes électroniques en 2012 et doctorat en 2018 de l'Université Tunis El-Manar, Faculté des sciences mathématiques, physiques et naturelles.